La vente liée

Depuis bientôt 15 ans, les ordinateurs sont vendus avec Windows. La communauté française du libre se bat pour stopper cette vente liée... Mais qu'est-ce que la vente liée exactement et que peut-on faire ?

On parle de vente liée (ou vente forcée) en informatique lorsqu'un ordinateur est vendu obligatoirement avec un système d'exploitation. Cette pratique est illégale en France.

Vous avez déjà certainement remarqué que tous les ordinateurs (ou presque) vendus en magasin sont équipés de Windows. On trouve aussi les ordinateurs Apple vendus avec Mac OSX.
Nombreux sont ceux qui croient que les logiciels inclus sont offerts car le coût d'un ordinateur n'est pas détaillé : on ne connaît pas le prix du matériel seul et des logiciels inclus. Pourtant Windows coûte entre 50 et 100 euros sans compter les autres logiciels pré-installés.

Nous parlerons ici du coût d'une licence et non d'un logiciel. En effet, lorsque nous achetons un ordinateur avec Windows, celui-ci ne nous appartient pas, nous payons juste le droit de l'utiliser sous conditions.

Cette vente liée nous amène à deux problèmes :

  • Le premier est l'omniprésence de Windows : la plupart des gens sont persuadés qu'un PC ne peut fonctionner qu'avec lui et donc croient que seul Windows existe alors que l'on peut trouver facilement d'autres alternatives simples d'utilisation (même meilleures et moins chères).
  • Le second problème, pour les personnes ne souhaitant pas acquérir les licences de ces logiciels pré-installés, est qu'elles sont obligées de les payer en magasin et de demander aux fabricants leurs remboursements. Cette procédure est assez lourde.

Et Apple ?
Même si Apple fait aussi de la vente liée, il suffit de ne pas prendre un Mac si on ne veut pas du système Mac OSX alors qu'au contraire, tous les PC sont vendus avec Windows.

Pour que ces remboursements se concrétisent, il faut la plupart du temps faire pression contre les fabricants et attendre longtemps, voire passer devant un juge.
Suite à un procès de l'UFC Que Choisir contre Darty, Auchan et HP terminé le 24 juin 2008, le tribunal a reconnu la vente forcée et a obligé Darty à afficher des prix détaillés et à proposer le remboursement des licences. Malgré cette décision, le remboursement reste difficile.
Voici le guide du remboursement des licences.

Comment peut-on remédier définitivement à cette vente liée ?
Tout d'abord il faut bien comprendre que la solution n'est pas de vendre des ordinateurs sans système d'exploitation. En effet, tout le monde n'est pas informaticien. Le but reste toujours de vendre un produit prêt-à-l'emploi. La première chose indispensable à faire est de détailler le prix d'un ordinateur (matériel + logiciels) pour que les clients soient informés de ce qu'ils payent.
A court terme, la solution serait simplement de pouvoir refuser la licence du logiciel non désirée à l'achat d'un ordinateur. Dans ce cas, le magasin supprimerait ce logiciel du disque dur et le client n'aurait pas besoin de demander un remboursement au fabricant.
A long terme, une bonne solution serait :

  • de passer par l'intermédiaire d'une clé d'activation qui coûterait le prix de la licence d'un logiciel. Le client aurait le choix d'acheter cette clé ou non. S'il ne l'achète pas, le logiciel sera utilisable uniquement durant une courte période. Dans ce cas, le client peut déjà l'essayer et s'il lui convient, il peut retouner en magasin acheter cette clé.
  • de proposer au client d'autres systèmes d'exploitation. Un vendeur doit pouvoir le guider en proposant différents logiciels et expliquer leurs différences afin que le client ait un réel choix. Nous pourrions voir des ordinateurs vendus avec Windows et d'autres avec GNU/Linux.
  • de proposer des ordinateurs nus. Un client doit pouvoir refuser tous les logiciels et n'acheter que le matériel.

L'April se bat depuis des années contre cette vente liée (entre autre) et fait pression sur le gouvernement.
N'hésitez pas à soutenir cette association sérieuse qui défend le logiciel libre.

Étiquette :